Qu’est-ce que la sexualité positive ?

La sexualité positive est une orientation de vie qui s’est développée dans les années 1970. C’est une approche qui vise à encourager l’expression sexuelle saine et positive en faisant la promotion du plaisir, de l’autodétermination, qui réfère au droit et à l’habileté de diriger sa propre vie, à faire des choix et à prendre des décisions qui vont améliorer sa qualité de vie, et du respect des partenaires impliqués. La sexualité positive cherche à élargir l’idée traditionnelle de la sexualité, en célébrant les différentes orientations sexuelles, les pratiques et les identités. Elle s’oppose aux idées négatives autour de la sexualité qui peuvent être associées à des tabous, des stigmates ou des jugements moraux. Au lieu de cela, elle encourage le bien-être personnel et la communication claire entre les partenaires.

Plan de l'article

  1. Définition de la sexualité positive
  2. Les bienfaits de la sexualité positive
  3. Exemples de pratiques sexuelles conscientes
  4. La sexualité positive et la communication
  5. Sexualité positive et santé mentale
  6. La diversité dans la sexualité positive
  7. L’importance du consentement
  8. Sexualité positive et respect des limites
  9. Mythes autour de la sexualité positive
  10. Conclusion
  11. FAQ

Définition de la sexualité positive

La sexualité positive est un terme développé dans les années 1980 par le Dr William Masters et le Dr Virginia Johnson. Cela fait référence à une approche globale de la sexualité qui met l’accent sur le plaisir, l’intimité et le respect, plutôt que sur la performance ou la procréation.

La sexualité positive est basée sur le principe que la sexualité est une partie naturelle et normale de la vie humaine. Cela signifie que vous pouvez avoir une sexualité saine et épanouissante, quelle que soit votre orientation sexuelle, votre identité de genre, votre situation familiale ou votre histoire sexuelle.

La définition selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) :

“La sexualité est un aspect central de l’existence humaine à tous les stades de la vie, et englobe le sexe, les identités et rôles de genre, l’orientation sexuelle, l’érotisme, le plaisir, l’intimité et la reproduction. La sexualité se vit et s’exprime à travers des pensées, des fantasmes, des désirs, des croyances, des attitudes, des valeurs, des comportements, des pratiques, des rôles et des relations. Bien que la sexualité puisse inclure toutes ces dimensions, celles-ci ne sont pas toujours toutes vécues ou exprimées. La sexualité est influencée par l’interaction de facteurs biologiques, psychologiques, sociaux, économiques, politiques, culturels, éthiques, juridiques, historiques, religieux et spirituels.”

Les définitions de la santé, de la sexualité et de la santé sexuelle, par l’OMS, sont appuyées par des recherches indiquant que la santé et le bien-être sexuels sont d’importants facteurs qui contribuent à la qualité de vie ainsi qu’à la santé et au bien-être dans leur ensemble.

Les bienfaits de la sexualité positive

Sexualité positive signifie accepter son corps et ses désirs, sans jugement ni honte. C’est une approche ouverte et curieuse de la sexualité qui permet d’explorer ses propres limites et désirs, en toute sécurité.

Il y a de nombreux avantages à avoir une relation sexuelle positive. D’une part, cela peut vous aider à vous sentir bien dans votre peau. Vous pouvez également vous sentir plus proche de votre partenaire si vous avez une sexualité positive. Une meilleure communication et des sentiments d’intimité sont essentiels à l’épanouissement sexuel.

Une sexualité positive peut également améliorer votre confiance en vous, car cela signifie que vous êtes libre de vivre votre sexualité sans crainte ni jugement. Cela peut aider à améliorer la façon dont vous interagissez avec les autres et à construire des relations saines avec votre partenaire.

Exemples de pratiques sexuelles positives

On me demande fréquemment de fournir des exemples de pratiques sexuelles positives, mais la sexualité positive est avant tout une manière de penser, plutôt qu’une méthode pour faire l’amour. 

Pour la pratiquer en elle-même, on pourrait plutôt parler de sexualité consciente. La sexualité consciente consiste à être pleinement présent·e et attentif ·ve lors de l’acte sexuel, en étant attentif·ve aux sensations, aux émotions et aux réactions de son propre corps ainsi que de celui de son ou sa partenaire.

Voici quelques exemples de pratiques de sexualité consciente

  1. La méditation en couple : Avant de commencer l’acte sexuel, prenez quelques minutes pour méditer ensemble. Cela peut vous aider à vous détendre, à vous connecter sur un plan émotionnel et à préparer vos esprits et votre corps pour une expérience intime plus profonde.

  2. La respiration synchronisée : Essayez de synchroniser vos respirations avec celles de votre partenaire. Cela peut créer un sentiment d’unité et d’harmonie, tout en augmentant la conscience de votre propre corps et de celui de votre partenaire.

  3. Le toucher exploratoire : Prenez le temps de découvrir et d’explorer le corps de votre partenaire sans précipitation. Utilisez vos mains, vos lèvres et d’autres parties de votre corps pour explorer doucement chaque zone, en vous concentrant sur les sensations que vous ressentez et celles que vous procurerez.

  4. La communication ouverte : Pendant l’acte sexuel, communiquez régulièrement avec votre partenaire. Parlez de ce que vous ressentez, de ce que vous aimez et de ce que vous aimeriez essayer. Écoutez également activement les besoins et les désirs de votre partenaire.

  5. Les pauses sensorielles : Faites des pauses fréquentes pour vous concentrer sur les différentes sensations. Fermez les yeux, respirez profondément et ressentez pleinement chaque caresse, chaque baiser, chaque contact.

  6. L’usage des cinq sens : Engagez tous vos sens dans l’expérience sexuelle. Observez votre partenaire, écoutez sa respiration, sentez son parfum, goûtez sa peau et ressentez chaque contact. Cela peut intensifier l’expérience et rendre chaque moment plus mémorable.

  7. Les massages érotiques : Avant ou pendant l’acte sexuel, prenez le temps de vous offrir mutuellement des massages érotiques. Utilisez des huiles parfumées et concentrez-vous sur chaque mouvement pour détendre et stimuler votre partenaire.

  8. La gratitude mutuelle : Après l’acte sexuel, prenez un moment pour exprimer votre gratitude envers votre partenaire. Parlez de ce que vous avez apprécié et de ce que vous avez ressenti. Cela renforce la connexion émotionnelle et crée un sentiment de complétude.

Ces pratiques de sexualité consciente peuvent transformer vos expériences intimes en moments de connexion profonde et de plaisir partagé, tout en renforçant votre relation et en favorisant une meilleure compréhension de vous-même et de votre partenaire. La clé est d’explorer et de découvrir ce qui vous plaît, à vous et à votre·e partenaire, tout en respectant les limites de chacun.

La sexualité positive et la communication

Une bonne communication est essentielle pour toute relation, mais elle est particulièrement importante lorsqu’il s’agit de relations sexuelles.

Lorsque vous êtes capable de parler ouvertement et honnêtement de sexe avec votre partenaire, vous pouvez vous assurer que vous êtes tous les deux sur la même longueur d’onde et que chacun de vous tire ce qu’il veut de l’expérience. Une bonne communication sexuelle peut aider à renforcer la confiance et l’intimité dans une relation.

Mais je sais que ce n’est pas toujours évident car beaucoup de craintes sont présentes. On se demande souvent : « Est-ce que je serai jugé·e ? », « Est-ce qu’on va me quitter ? », « Suis-je normal·e ? ». Derrière ces craintes se cache l’autorisation d’être vraiment soi-même, sans se conformer aux attentes de notre partenaire ou de la société.

Lorsque l’on s’autorise à être véritablement qui l’on est, un sentiment de liberté et de plénitude s’installe en nous. La communication devient alors un outil puissant pour exprimer nos désirs, nos limites et nos besoins sans peur ni honte. Cette ouverture permet de créer une connexion plus profonde et authentique avec notre partenaire, renforçant ainsi l’intimité et la confiance mutuelle.

En fin de compte, une communication honnête et bienveillante est essentielle pour vivre une sexualité positive et épanouie. Elle nous permet de dépasser nos peurs, d’affirmer notre individualité et de construire des relations basées sur le respect et l’amour.

Sexualité positive et santé mentale

De plus, une bonne sexualité est souvent associée à une bonne santé mentale et physique. Effectivement, la science a confirmé qu’une vie sexuelle épanouie a une foule de bienfaits! La satisfaction sexuelle peut réduire le stress et l’anxiété, ce qui contribue à la santé globale.

En voici “quelques-uns” :

🎇 Augmente les sentiments d’affection et de proximité

🎇 Favorise la circulation de la testostérone dans le corps de l’homme et favorise la production de l’ocytocine chez les femmes

🎇 Renforce les muscles et les os

🎇 Stimule tous les systèmes du corps et particulièrement le système immunitaire

🎇 Diminue le taux de cholestérol et le risque de maladies cardiaques

🎇 Favorise la perte de poids, le maintien de la forme physique et le renforcement des muscles

🎇 Diminue le stress ainsi que les risques et symptômes de dépression

🎇 Soulage la douleur (l’arthrite, les migraines, les SPM)

🎇 Diminue la fréquence et l’intensité des rhumes et grippes

🎇 Améliore l’énergie physique

🎇 Favorise le sommeil et l’estime de soi

Enfin, avoir une sexualité positive peut être très satisfaisant et enrichissant. La sexualité est une partie normale et naturelle de qui nous sommes, et il n’y a rien de mal à en profiter.

La diversité dans la sexualité positive

La sexualité positive offre un cadre de santé sexuelle qui encourage et valorise la diversité, le respect et l’acceptation des différences. Plus une personne s’accepte dans son unicité, plus il est facile d’accepter la différence chez les autres. En effet, le jugement cache souvent des peurs, et en prendre conscience peut nous aider à les surmonter.

Apprendre à vivre et laisser vivre, tout en développant une curiosité bienveillante envers les différences, permet d’ouvrir son esprit et de voir au-delà des apparences. La diversité dans la sexualité positive inclut la reconnaissance et la célébration de toutes les orientations sexuelles, identités de genre et pratiques sexuelles consensuelles. Cela implique également de rejeter les stigmates et les tabous qui entourent souvent ces différences.

En embrassant cette diversité, nous nous permettons de créer des espaces où chacun·e peut s’exprimer librement et authentiquement. Cela favorise une atmosphère de respect mutuel et d’acceptation, essentielle pour le bien-être personnel et relationnel. La sexualité positive, en valorisant la diversité, nous invite à être ouvert·e·s, tolérant·e·s et à célébrer l’unicité de chacun·e.

L'importance du consentement

Donner son consentement, veut dire accepter de participer à une activité sexuelle au moment où on participe à cette activité sexuelle. C’est donné son accord par des paroles, des comportements ou les deux. Chaque partenaire doit s’assurer d’obtenir le consentement de l’autre.

Voici les 3 règles du consentement

Le consentement doit être libre, volontaire et éclairé. 

Libre : Je me sens à l’aise de dire non et de spécifier ce que j’ai envie ou non de faire ensemble. La personne n’a pas de position de pouvoir sur moi ou un aspect de ma vie (ex : un coach, une personne en position d’autorité).

Volontaire et enthousiaste : Je ressens l’envie de le faire, je participe activement à l’activité intime que je fais.

Éclairé : Je le fais en connaissance de cause. L’autre personne ne me cache pas des informations qui risquent de changer ma décision (par exemple, l’autre personne me cache qu’elle est en couple parce qu’elle sait qu’autrement je refuserais l’activité intime.)

Le partenaire doit être capable de donner son consentement

Une personne doit être capable de donner son accord pour que son consentement soit valide. La loi prévoit certaines situations où le consentement d’une personne n’est pas valide.

Personne endormie ou inconsciente

Une personne qui dort ou qui est inconsciente ne peut pas consentir à une activité sexuelle. Son consentement n’est pas valide, même si elle l’avait donné avant de dormir ou de perdre conscience.

Intoxication sévère à l’alcool ou aux drogues

Une personne qui a consommé de l’alcool ou des drogues peut généralement consentir à des gestes sexuels, même si ses facultés sont affaiblies. Toutefois, son consentement ne sera pas valide si elle ne sait plus ce qu’elle fait ou qu’elle est inconsciente. Par exemple, quand elle est en état de « black-out » ou de coma éthylique.

Sexualité positive et respect des limites

La sexualité positive implique de profiter de votre sexualité et d’avoir des expériences sexuelles positives. Il est essentiel de respecter les limites personnelles et celles de votre partenaire.

Apprendre à connaître ses propres limites est la première étape. Cela signifie être conscient de soi-même, de ses désirs et de ses besoins. Il est important d’être capable de les exprimer sans gêne ni honte et sans avoir peur de déplaire à l’autre.

Respecter les limites de l’autre est tout aussi crucial. Chaque partenaire doit se sentir à l’aise de dire ce qu’il ou elle est prêt·e à faire ou non, et cela doit être respecté sans pression ni jugement. Une communication ouverte et honnête est la clé pour créer une atmosphère de confiance et de respect mutuel, indispensable à une sexualité positive.

Mythes autour de la sexualité positive

Un mythe est une construction imaginaire créée et véhiculée par la société. À l’origine, les mythes étaient transmis par la tradition orale et servaient de fondement à des pratiques sociales, reflétant les valeurs fondamentales d’une communauté en quête de cohésion.

Autour de la sexualité positive, plusieurs mythes persistent, influençant nos perceptions et comportements :

  • Avoir de nombreuses relations sexuelles : Être sex-positif·ve ne signifie pas nécessairement avoir une vie sexuelle très active. La sexualité positive se concentre sur le respect, le consentement et le plaisir, indépendamment de la fréquence des relations sexuelles.
  • Penser que tout le monde devrait aimer la sexualité : La sexualité positive reconnaît que chaque individu a des désirs et des besoins uniques. Certaines personnes peuvent avoir une relation complexe ou distanciée avec la sexualité, et cela fait partie de la diversité humaine.
  • Ne pas avoir de limites à propos de la sexualité : Une sexualité positive implique de respecter les limites de chacun·e, et d’être à l’aise pour exprimer ses propres frontières sans jugement.
  • Avoir nécessairement une relation décomplexée avec la sexualité : Chacun·e a son propre parcours et ses propres défis en matière de sexualité. La sexualité positive encourage l’acceptation de soi et le respect des autres, quelle que soit la relation que l’on entretient avec sa propre sexualité.

Ces mythes reflètent souvent des peurs et des incompréhensions. En les déconstruisant, nous pouvons mieux comprendre et pratiquer une sexualité positive, axée sur le respect, le consentement et l’épanouissement personnel.

Conclusion

La sexualité positive est une approche globale qui met l’accent sur le plaisir, le respect, et l’intimité. Elle valorise la diversité des expériences et des identités sexuelles, et prône une communication ouverte et honnête. En se basant sur les principes du consentement libre, volontaire et éclairé, la sexualité positive encourage chaque individu à explorer ses propres limites et désirs, tout en respectant ceux de son·sa partenaire.

Adopter une sexualité positive peut améliorer la confiance en soi, renforcer les relations et contribuer à une meilleure santé mentale et physique. En fin de compte, la sexualité positive vise à créer un environnement où chacun·e peut vivre sa sexualité de manière épanouie, sans crainte ni jugement, tout en favorisant le bien-être personnel et relationnel.

FAQ

La sexualité positive est une approche sexuelle qui vise à encourager l’expression sexuelle saine et positive, en faisant la promotion du plaisir, de l’autodétermination et du respect des partenaires impliqués.

Les avantages incluent une meilleure estime de soi, une meilleure communication avec son/sa partenaire, une réduction du stress et de l’anxiété, ainsi qu’une meilleure santé mentale et physique.

Vous pouvez pratiquer la sexualité positive en explorant votre propre corps, en communiquant ouvertement avec votre partenaire, et en expérimentant de nouvelles pratiques sexuelles en toute sécurité et respect.

La sexualité positive est-elle réservée à certaines personnes ?

La communication permet de créer une atmosphère de confiance et d’intimité, essentielle à une relation sexuelle épanouie. Elle aide également à s’assurer que les deux partenaires sont sur la même longueur d’onde et tirent le maximum de l’expérience.

Vous pouvez réserver un appel gratuit avec moi ici. Lors de cet appel, nous explorerons ensemble ce qui vous empêche d’être pleinement épanoui·e dans votre sexualité et identifierons les étapes à suivre pour améliorer votre bien-être sexuel et relationnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *